La surpêche

La surpêche

La surpêche se définit comme étant la pêche excessive et de surexploitation d’une espèce de poissons, de mollusques, ou de tout autre espèce halieutique. Également perçue comme étant une pêche destructive de la ressource, elle est selon les cas, légale ou illégale. Elle demeure de nos jours un problème auquel est confrontée toute la planète.

Quand parle-t-on de surpêche ?

On parle de surpêche lorsqu’une espèce de poissons ou tout autre organisme marin est pêché à un certain rythme, au point où la reproduction de l’espèce est menacée. Et dans certains cas, au point où cela entraîne carrément une pénurie de l’espèce. Elle se fait remarquer à travers certains signes en particulier. On note alors, en cas de surpêche, une baisse considérable du nombre de prises lors de la pêche, ou carrément la disparition de certaines espèces à l’échelle locale. On remarque également une baisse quant au poids moyen et à la taille des prises, ainsi qu’une baisse de la quantité d’espèces en mesure de se reproduire étant donné que la plupart sont pêchés avant d’atteindre leur pleine maturité. Le nombre d’œufs fécondés est alors considérablement réduit et le nombre d’œufs pondus l’est encore plus.

Les causes et les inconvénients de la surpêche

La pêche constitue une nécessité et un moyen de subsistance pour plusieurs personnes. Elle constitue d’ailleurs la source de l’économie de plusieurs pays, et demeure un capital pour la sécurité alimentaire de certains pays. Le poisson constitue, en effet, une source considérable de nourriture. Il contribue à l’alimentation d’un nombre incommensurable d’individus. En effet, face à la demande de plus en plus croissante des consommateurs, notamment en ce qui concerne certaines espèces, de même que la hausse du coût de ces derniers, la pêche de ces espèces devient incontrôlée, ce qui Conduit progressivement de ce fait, à la surpêche des espèces en question, et dans certains cas à leur extinction. L’écosystème qui est alors affecté, ne peut se régénérer. Plusieurs espèces halieutiques se sont ainsi effondrées, et on note à présent un nombre considérable qui est sur le point d’être entièrement décimé.

Par ailleurs, la surpêche entraînant la raréfaction de plusieurs ressources, amène les grosses flottes de pêche à se rendre près des côtes, obligeant donc les pêcheurs autochtones à prendre des risques considérables pour aller pêcher plus loin. Et ce, pour des moindres prises. Elle entraîne dès lors, le développement de plusieurs activités illégales, notamment la pêche illégale de certaines espèces marines, le piratage, etc.