La pêche protégée : réglementation & protection environnementale

La pêche protégée : réglementation & protection environnementale

La pêche est une activité très pratiquée de nos jours. On en distingue une multitude de variétés. La plupart d’entre elles ont des répercussions sur la faune et la flore aquatique. C’est le cas de la pêche maritime, électrique, par exemple. Pour cela, certaines réglementations ont été instaurées dans le but de protéger le milieu naturel marin.

Importance de la pêche protégée

Comme toutes les autres activités économiques, il arrive aussi que les ressources viennent à manquer au niveau de la pêche. Que ce soit du poisson, ou l’environnement qui les abrite. Comme à la chasse, pendant des années, on a pêché ici et là, à la recherche de nourriture et autres. Ce qui fait qu’aujourd’hui, beaucoup d’espèces marines sont menacées d’extinction. Et, comme pour la chasse, des lois ont été instaurées pour la protection de ces espèces et leurs habitats. Cela a entraîné la naissance d’aires marines protégées. Des lieux interdits de pêche et réservés par la loi ou tout autre forme d’entité ayant pour but de protéger une partie ou tout l’écosystème qu’elle délimite.

Néanmoins, avec une bonne gestion, la pêche constitue une activité durable et renouvelable. Elle contribue ainsi au développement de l’économie locale sans trop nuire à l’environnement. De ce fait, on peut dire que la réglementation de la pêche et la protection de l’environnement ont un intérêt commun. Elles cherchent toutes les deux à protéger la nature contre toutes les interactions négatives, qu’elles soient directes ou indirectes.

Rapport entre pêche protégée et protection de l’environnement

Il arrive très souvent que la majorité des espèces marines pêchées fassent l’objet d’une surexploitation pouvant entraîner l’extinction de l’espèce. Dans ce cas, on remarque une baisse abondante des stocks. De plus, certains appareils de pêches nuisent directement ou indirectement à l’environnement aquatique. Pour cela, plusieurs mesures ont été prises pour lutter contre ce problème. Ainsi, toutes les actions entreprises pour protéger les différentes espèces aquatiques et leur habitat, contribuent indirectement à la protection de l’environnement.

Alors, toute réglementation instaurée dans ce sens favorise la protection de l’environnement. De plus, on remarque un rapprochement des organismes de protection de la nature et celles de la gestion des pêches. Les restrictions mises au niveau de la pêche dans certaines aires maritimes, n’ont plus seulement pour but d’interdire la pratique de la pêche dans ces endroits, mais elles visent aussi un but bien plus grand qui est la protection de l’environnement dans son ensemble. C’est un objectif soutenu internationalement par l’IUCN depuis des années. Néanmoins, toute forme de pêche est soumise à des réglementations. Ces réglementations varient selon le pays, la ville et également le type de pêche pratiqué. Cela entraîne qu’on a des variétés diverses de réglementations sur le sujet qui s’ajoutent à celles liées à la pêche protégée.