La pêche à la mouche

La pêche à la mouche

La pêche à la mouche constitue pour plusieurs personnes un loisir. Elle est perçue par d’autres comme étant un sport, ou simplement une activité de pleine nature.

En quoi consiste-t-elle ?

La pêche à la mouche consiste à capturer un poisson en se servant d’un leurre. Ceci à l’aide d’une ligne et d’une mouche de pêche. La mouche de pêche n’étant rien d’autre qu’une imitation d’un insecte aquatique quelconque, ou d’une larve. Divers matériaux sont utilisés par les pêcheurs pour la fabriquer. Dans la plupart des cas, il est question de poils, de plumes, de mousses ou de matière plastique. Toutefois, la fabrication requiert une vraie maîtrise. Plusieurs modèles préfabriqués sont donc disponibles en vente. Elle a généralement lieu en lac, en rivière, et en mer, et permet de pêcher plusieurs types de poissons tels que la truite ou le saumon.

Les techniques utilisées

En eau douce, les pêcheurs se servent généralement de trois techniques. Il s’agit de :

La nymphe ou la mouche noyée ( leurre : invertébré aquatique artificiel) ;

La mouche sèche (leurre : mouche artificielle flottante) ;

Le streamer (leurre : imitation de poisson ou crustacé).

En mer par contre, seul le streamer est généralement utilisé.